Rechercher
  • Lana

Des réunionnaises à New York !

Mis à jour : avr. 20



Ca y est, nous y sommes.  Excitées comme jamais, nous sommes dans l'American Dream d'un petit créole sur son ti caillou là.  On sent plus notre corps, c'est une évidence.

Donc, nous avions pris un Airbnb à la dernière minute, pour cette semaine de folie.  Sauf que... vous l'aurez compris, ma vie est une aventure sans fin.  Nous sommes là, chargées comme des boeufs, marchant les âmes en peines, pendant des kilomètres jusqu'à notre fameux super logement.  On y est !!!! Enfin ! Un petit coup d'oeil rapide autour de nous.  Pas un chat, le vent souffle un air chaud qui fait danser les feuilles mortes au sol. Nous sommes perdues dans le quartier de Brooklyn.  - Moi : "Bon Karine, magnes-toi, ouvres cette porte j'en peux plus ..." Essai n°1 : La porte ne s'ouvre pas  Essai n°2 : La porte ne s'ouvre pas - La créature qui partage ce voyage avec moi :  "Lana... ben ça marche pas..."  - Moi : "Comment ça, ça marche pas ?! Donnes vas-y j'essaie"  Roulement de tambour, panique, angoisse, doutes, joie !  La foutue porte s'ouvre. Nous pénétrons donc, dans un couloir de 60cm à tout casser ! Alors qu'on est vraiment chargées, je cherche l'ascenseur... Oup's ca existe pas ici.  PUNAAAAISE ! NON ! Aller, MUSCLES REVEILLEZ-VOUS !  Je commence mon escapade dans des escaliers de 60 cm de large, alors que même ma valise est plus large que ça...  C'est trop serré, évidemment ! Je fais donc tomber un cadre photo par terre (me demander pas c'était quoi, j'étais déjà assez paniqué pour me fier à tous les détails de ce lieu si.... étrange)  Hop, 1er étage. Ca m'a pas l'air d'être ici, je continue à gravir ces escaliers avec mes 50kgs de bagages là.  Je vous explique pas comment je suis Youp' la vie.  Pendant mon parcours du combattant dans les escaliers : - présence de pots de peintures ouverts (normal)  - les portes des autres "appartements" ouvertes (normal)  - des pinceaux qui trainent (normal)  - de l'huile pour le parquet (normal)  - un matelas en plein milieu de chemin (comme si c'était pas déjà assez serré bordel !)  Vous être aussi énervé que moi là ? C'est ok ? HAHA Donc, Karine m'appelle :  " Lanaaaaaa ! C'est là enfaite ! "  (Elle est à l'étage juste en dessous....)  Je me retape le retour de l'escalier en trop.  Je rentre chez "moi" et un petit monsieur torse nu, en petit short, avec une longue barbe comme ces caricatures de Jésus, fais son apparition (normal aussi ça ????) 

Je me pose donc 5 minutes dans cette chambre et je dis à Karine "Non, mais non Karine. Je dors pas ici, c'est mort" Vous n'imaginez pas à quel point j'étais déter à ce moment précis.  Je meurs de rire en écrivant, mais sur le coup croyez moi, j'avais juste envie de tuer des gens. MDR  Karine qui essaie tant bien que mal de me rassurer avec l'argument "Mais on a déjà tout payé"  Mais là, clairement je voulais rien entendre...  Je lui rétorque donc :  "Je m'en fou, je reste pas ici ! On s'en va, immédiatement ! On trouvera une autre solution"  Je suis d'un coup plus du tout agréable à vivre, elle va vous le dire ahaha  Mais nous faisons tout le retour, en 4ème vitesse, et je commande un Uber à vitesse grand V.  Hop, c'est partie pour une nouvelle aventure .... ;-)



0 vue

Suivez-nous

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube
  • Pinterest